La francophonie: une fênetre au monde

"La France met à la disposition du monde une langue adaptée par excellence au caractère universel de la pensée (...). Notre langue et notre culture constituent pour un grand nombre d’hommes hors de France et hors du Canada un foyer capital de valeurs, de progrès, de contacts et c’est tout à la fois notre avantage et notre devoir de la pratiquer et de la répandre".

Yves DUTEIL , artiste français, dans la chanson "La langue de chez nous" - Oscar 1986 de la chanson française.

jeudi 5 mai 2011

Comparaison du système éducatif français avec l'espagnol

Nous trouvons que l’aspect culturel le plus proche à nos intérêts est celui du système éducatif. Les relations que nous pouvons établir maintenant avec de sujets francophones se fait à partir, surtout, à partir des échanges organisés dans nos lycées. Donc, c’est très intéressant pour nous de connaître les systèmes de deux pays, ainsi nous pouvons établir des ressemblances, des différences, des avantages et des inconvénients.
Au fur et à mesure que nous avons établi la liste des pays francophones de la tâche antérieure, nous avons découvert que l’enseignement aux pays francophones occupe une place prépondérante car les Gouvernements ont pris conscience de cet aspect qui contribue à l’évolution des sociétés. Ils ont tous de nombreuses caractéristiques communes, notamment, à propos de la formation en valeurs de l’individu.

Charlemagne a “inventé” l’école mais c’est Jules Ferry qui l’a démocratisée en 1880-1882 en la rendant gratuite et obligatoire. Aujourd’hui en France toute personne âgée de 6 à 16 ans doit être scolarisée mais les plus jeunes entrent dès 3 ans à l’école maternelle et les étudiants restent de plus en plus longtemps sur les bancs de la fac. L’enseignement public est laïque mais il existe aussi un enseignement privé.

L’école maternelle
L’école maternelle accueille les jeunes enfants dès l’âge de trois ans. Les enfants sont regroupés par tranches d’âge en trois sections: la petite section, la moyenne section et la grande section. Pendant ces trois années, ils apprennent à maîtriser le langage oral et s’initient au monde de l’écrit afin d’intégrer facilement l’école primaire. Ils développent aussi leur imagination par le biais de travaux artistiques.

L’école primaire
Tous les enfants passent successivement dans les classes de CP (Cours Préparatoire), CE1 (Cours Élémentaire 1ère année), CE2, CM1 (Cours Moyen 1ère année) et CM2. Cette étape est primordiale et l’enfant acquiert ici les fondements nécessaires à son épanouissement futur. Une large place est accordée à l’enseignement du français et des mathématiques : à 11 ans, un écolier doit savoir lire, écrire et compter. Ces cinq années réservent également une large place à la découverte du monde (sciences naturelles, histoire, géographie) et au sport. L’enfant fait aussi l’apprentissage d’une première langue étrangère.

Le collège
Le collège dispense une formation généraliste en quatre années : 6ème, 5ème, 4ème et 3ème. La classe de 6ème fait la transition avec le primaire et accorde un large volume horaire aux matières fondamentales. En 5ème et 4ème, le collégien aborde de nouvelles disciplines comme la physique, le latin ou une deuxième langue étrangère. La clase de 3ème est divisée en deux grandes options: langue vivante 2 ou technologie. Le tronc commun poursuit les enseignements des classes précédentes et l’option pré-oriente le collégien soit vers le lycée d’enseignement général, soit vers le lycée professionnel ou encore vers l’apprentissage.
La formation au collège est sanctionnée par le diplôme national du brevet (DNB) dont l’obtention n’est pas exigée pour la poursuite de la scolarité.

Le lycée d’enseignement général et technologique
Le collégien qui décide de poursuivre une scolarité généraliste entre au lycée. La classe de 2nde est déterminante pour l’orientation future. A la fin de l’année scolaire, il décide d’intégrer soit une 1ère généraliste (Littéraire, Economique et Sociale ou Scientifique) soit une 1ère technologique (Tertiaire, Industrielle, Laboratoire ou Médico-Sociale). Les années de 1ère et de Terminale sont consacrées à la préparation du baccalauréat dans la série choisie. Il s’organise autour d’épreuves écrites et orales obligatoires et d’épreuves facultatives. Le baccalauréat équivalent du DEC, conditionne l’accès aux études supérieures : une fois le bac en poche, le lycéen peut devenir étudiant.

L’enseignement supérieur
L’enseignement supérieur français se distingue par une pluralité d’établissements aux finalités, structures et conditions d’admission différentes. Trois grandes filières (non cloisonnées) s’offrent aux étudiants :
  • Les Universités
  • Les Grandes Écoles et les Écoles spécialisées
  • Les filières courtes et professionnelles

En général, le système éducatif espagnol est pareil à celui français, c’est seulement la terminologie qui change.
Il est composé de l’éducation préscolaire, de l’éducation scolaire, et de l’éducation universitaire.
  • L’éducation préscolaire est destinée aux enfants jusqu’à trois ans
  • L’enseignement scolaire possède un régime général et un régime spécial.
L’enseignement scolaire de régime général s’organise selon le schéma suivant :
  • Ecole Maternelle: de trois à six ans
  • Le Primaire: entre six et douze ans
  • Le Secondaire : comprend les étapes de l’Éducation Secondaire Obligatoire (ESO) et du « Bachillerato », ainsi que la Formation Professionnelle de degré intermédiaire. L’Éducation Secondaire Obligatoire comprend quatre ans académiques, entre douze et seize ans. Le titre de Diplômé de l’Éducation Secondaire Obligatoire permet d’accéder au “Bachillerato”, à la Formation Professionnelle de degré intermédiaire et au monde du travail. Le « Bachillerato » est composé de deux années scolaires. Le diplôme de bachelier permet d’accéder à la formation Professionnelle de degré supérieur et aux études universitaires.
L’enseignement scolaire du régime spécial est formé des :

Études artistiques
Études de Langues
Études Sportives


Enseignement Professionnel ( plus de 18 ans):
-   Cycle de Formation Professionnelle de niveau moyen (niveau II de l’U.E.) (Brevet d’études Professionnelles).
- Cycle de Formation Professionnelle de niveau Supérieur (niveau III U.E) (Baccalauréat professionnel ou technologique).
Enseignement Supérieur  universitaire.
Enseignements des arts et des langues : Enseignements des arts plastiques et design.
Enseignements de la musique et de la danse.
Enseignements des arts du spectacle : théâtre, cinéma et audiovisuel).
Langues étrangères. 
À partir de 18 ans, avec le baccalauréat, ils peuvent suivre les études supérieures de formation professionnelle spécifique de degré supérieur ou, après un examen d’entrée, entrer à l’université. 
Ce processus d'apprentissage doit fournir aux élèves un niveau de connaissance favorisant leur autonomie et leur intégration sociale, tout en assurant leur développement personnel et leur future intégration au monde du travail.
En Espagne, si l’on veut faire des études supérieures, on a l’option de l’Université.

D’après nous, dans notre système il y a certains éléments que nous pourrions imiter du système français, par exemple,  il faudrait avoir des vacances plus souvent et qu’elles soient moins longues, il faudrait plus d’ordinateurs pour que l’on puisse travailler davantage en autonomie. On pense qu’il y a trop de matières. D’autre côté, nous avons interviewé nos correspondants français du lycée Hugues Capet de Senlis et ils nous disent qu’en France la journée de travail est trop longue. Ils devraient avoir cours seulement le matin. L’après-midi serait consacrée aux devoirs dirigés, à la bibliothèque…

ESPAGNE
FRANCE
Guardería
Maternelle, moyenne section
Pre-escolar
Maternelle, grande section
PRIMARIA
PRIMAIRE
11ème ou C.P.
10ème ou C.E. I
9ème ou C.E. II
8ème ou C.M. I
7ème ou C.M. II
                       
SECUNDARIA
       COLLÈGE                                            
6ème
5ème
4ème
3ème
BACHILLERATO
 LYCÉE
2nde
1ère 
Selectividad
                              Terminale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire